• We are available for your help 24/7
  • Email: info@isindexing.com, submission@isindexing.com


Paper Details

La Zone Franc CFA : Les Réformes Structurelles Envisageables

Eddy Muluana Malundama; Noureddine Alij

Journal Title:International Journal of Accounting, Finance, Auditing, Management and Economics
Abstract


Des études antérieures ont rapporté des résultats mitigés et ambigus de la relation entre les Il a été question dans cet article de déterminer les principales réformes possibles pouvant permettre à la zone Franc sinon de devenir une zone monétaire optimale du moins de s’en rapprocher. Sur le plan politique, les travaux de recherches ont conduit a relevé que les politiques d’allocation des facteurs de production (terres fertiles, outils de travail modernes, ressources financières) sont moins favorables au secteur vivrier qu’au secteur agricole d’exportation. En privilégiant ainsi les objectifs du secteur agricole moderne au regard des moyens supérieurs en quantité et en qualité qui lui sont consacrés, cette option a rendu inévitable l’extraversion des économies des PAZF[1]. Leur dépendance vis-à-vis de l’extérieur a été un frein aux échanges interafricains et par ricochet, un obstacle au développement endogène. Par rapport au secteur secondaire, les PAZF ont un tissu industriel peu développé limité à quelques industries de transformation des produits agricoles ou d’extraction ou/et de transformation des matières premières minières. Au total, les PAZF apparaissent comme des économies de dimension réduite, assez fortement extraverties et dont la spécialisation dans la production et l’exportation des matières premières les rendent particulièrement vulnérables aux facteurs exogènes.       Pour sortir de cette impasse, nous avons proposé dans cet article des réformes visant à faire de l’intégration économique des PAZF un instrument du développement endogène de ces pays en tenant compte des facteurs à l’origine de ces caractéristiques. C’est ainsi qu’en première partie de cet article, nous avons abordé la problématique des réformes structurelles en considérant qu’elles impliquent la nécessité de satisfaire à certaines conditions préalables liées à l’éducation, à la santé, aux infrastructures et à la transformation des économies de rente en économies productives. Quant aux réformes structurelles proprement dites, elles ont été déterminées comme des facteurs de mutation et de développement des secteurs agricole et industriel dans un souci d’intensifier les échanges intra zone CFA et de promouvoir un développement autocentré des PAZF.

Download